Toulouse
Loubet del Bayle

Armoiries Loubet del Bayle

Grandes Armes
de Zuzana et Jean-Christophe Loubet del Bayle


Blason Loubet del Bayle par Laurent Granier

Section héraldique

Histoire des grandes armes


Ecu aux armes Loubet del Bayle, « D’or au loup passant de gueules, au chef du même chargé de trois cloches du champ. », suspendu à un arbre mi-chêne, mi-tilleul enraciné sur une terrasse herbue semée de fleurs pyrénéennes avec la devise « Varia vivendi cupidus ».

Armoiries peintes par Laurent Granier en janvier 2007, artiste héraldiste lyonnais, à qui l’on doit par exemple, les blasons des deux derniers évêques de la ville.

Genèse des grandes armes:

L’écu suspendu sur un arbre est repris d’une tradition des premiers imprimeurs qui mettaient ainsi en valeur leur écu pour leur marque.
L’arbre représenté est imaginaire: il est un hybride de chêne, arbre dominant dans le sud de la France (région dont est originaire la famille Loubet del Bayle), au tilleul, arbre symbolique des pays tchèques dont est originaire l’épouse de Jean-Christophe.

La terrasse rappelle quant à elle l’origine pyrénéenne de la famille Loubet del Bayle. Les fleurs représentées sont: la gentiane de Koch, la gentiane jaune et la renoncule des Pyrénées.
La devise est composé en Albertus, une typographie de style incise.

La page ci-après présente un reportage photographique illustrant les différents stades d’avancement du travail créatif de Laurent Granier.

Loups, Loubet & Couserans